Je partage:

 

Vayu est le dieu des vents et du souffle qui permet aux Hommes de vivre. Il est également un des dikpalas.

 

Protection – Fertilité – Abondance – Renommée – Richesse

 

Vayu - Mes Indes Galantes

 

Les Dikpalas sont les gardiens des directions cardinales et intercardinales. Ils sont représentés sur les temples hindous à partir de l’époque médiévale. Leur véhicule respectif ainsi que leurs divers attributs permettent de les distinguer. Vayu trône au nord-ouest des points cardinaux. Il est possible que Vayu trouve ses origines dans des croyances indo-iraniennes. En tout cas, il est mentionné pour la première fois dans la Rig-Veda, texte sacré des Aryens et sans doute le plus important de ces textes. A l’origine, il faisait partie de la triade des dieux les plus importants du védisme, en compagnie de Surya et Agni (respectivement le Soleil et le Feu sacrificiel). Mais lorsque le védisme a évolué en hindouisme, il a été remplacé par l’actuelle Trimourti : Brahma (le Créateur), Vishnou (le Préservateur) et Shiva (le Destructeur).

 

 

Vayu, son Iconographie

Il est le souffle des dieux, va où il veut et ne peut être vu. Vāyu accorde la renommée et la richesse à ses adorateurs, disperse leurs ennemis et protège les faibles. La peau de couleur bleu-vert, il est représenté juché sur une antilope (rapide comme le vent). Son attribut est généralement un étendard (ou un tissu), c’est lui qui permet de le reconnaître des autres dikpalas sur les bâtiments car généralement cet étendard vole au vent.

 

Vayu - Mes Indes Galantes

 

Dans le Mahābhārata, Vāyu est le père de Bhima, le deuxième des frères Pândava. Dans le Rāmāyana, le singe Hanuman, ami du dieu Rama, est supposé être son fils.

 

dieu hanuman

 

Aucun culte indépendant n’a évolué autour de ces huit gardiens divins, mais ils sont invoqués dans tous les rituels religieux, en particulier ceux associés aux bâtiments. En effet, leur présence permet de protéger le monument sur lequel ils sont représentés et ce dans n’importe quelle direction, d’où que vienne le danger, un dikpala sera capable de le repérer.

 

 

Venez découvrir nos statuettes de divinités et nos objets rituels himalayens sur notre site MESINDESGALANTES.COM !

Ou venez les choisir dans notre boutique du Marais à PARIS.

En effet, selon un adage indien

« Si on le contemple c’est Dieusi on le regarde c’est une pierre ».

MES INDES GALANTES 

99, rue de la verrerie 75004 PARIS

Métro Châtelet / Hôtel de ville

Mince Maya

 

© 2021 Mes Indes Galantes Blog