Trishula ou Trident

Je partage:

 

Le trishula, ou trident, est l’un des attributs principaux du dieu de la destruction Shiva. Par extension, de nombreuses divinités rattachées de près ou de loin au shivaïsme peuvent tenir le trishula comme attribut.

 

Met fin aux vues erronées et aux mensonges – Détruit les mauvaises pensées – Permet de se séparer de ce qui nous accable pour nous sentir mieux

 

 

Le trident dans l’hindouisme

Le symbolisme du  trishula est complexe et riche. Les trois points ont des significations différentes, et, comme beaucoup de symboles dans la religion hindoue, ont beaucoup de légendes à leur propos. On dit généralement qu’ils représentent diverses trinités :  la Trimourti par exemple, composée de Brahma (le Créateur), Vishnou (le Préservateur) et Shiva (le Destructeur).

 

 

Elles peuvent également représenter le temps cyclique : passé, présent et futur qui, pour les hindous, ne cessent de se répéter…

Lorsqu’il est considéré comme une arme de Shiva, on dit que le trishula détruit les trois mondes : le monde physique, le monde des ancêtres et le monde de l’esprit.

 

Les trois mondes sont détruits par Shiva car ils sont devenus trop impurs et corrompus. Seule la destruction peut laisser place à une nouvelle création et grâce à l’action de Shiva, l’Univers peut renaître pur et sans tache. Quand Shiva n’utilise pas le trident pour détruire les trois mondes, il utilise son troisième œil duquel sort un feu destructeur.

 

Festival Shiva – Enfant au Trident

 

Durga, la déesse guerrière et pure par excellence, tient, elle aussi, un trishula. Elle est une autre forme de la femme de Shiva, Parvati, il est donc logique de retrouver sur elle un attribut commun d’avec son mari. Elle s’en sert à la fois pour détruire les ennemis des Dieux : les démons, mais également pour protéger les dévots hindous qui lui rendent un culte.

 

 

 

 

Le trident dans le bouddhisme

Dans le bouddhisme, le trishula représente ce qu’on appelle les « Trois Joyaux » : le Bouddha (être ayant atteint l’Illumination et ayant atteint le Nirvana, l’état de non-existence), le Dharma (la Loi bouddhique que chaque bouddhiste se doit de suivre) et enfin la Sangha (la communauté bouddhique qui s’est réunie autour du Bouddha).

 

 

Il est tenu par de très nombreuses divinités, surtout courroucées, et est utilisé comme arme contre les démons. De fait, les divinités bouddhiques courroucées se servent de cette arme non pas contre les dévots mais bien contre ceux qui voudraient leur faire du mal, qu’ils soient humains ou entités maléfiques. Le trishula sert à transpercer les ennemis du Dharma et souvent le sang qui s’écoule le long de l’arme est ensuite récupéré par les dieux et déesses dans un kapala, une calotte crânienne, afin de l’ingérer et ainsi le purifier.

 

Padmasambhava, le sage tibétain tenant le trishula

 

 

Venez découvrir nos objets rituels himalayens sur notre site MESINDESGALANTES.COM !

Ou venez les choisir dans notre boutique du Marais à PARIS.

MES INDES GALANTES 

99, rue de la verrerie 75004 PARIS

Métro Châtelet / Hôtel de ville

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mince Maya

 

© 2020 Mes Indes Galantes Blog