Je partage:

 

En Extrême-Orient (Chine, Japon, Vietnam, Corée, Inde, Tibet…) comme en Amérique du Nord (du Mexique jusqu’en Alaska), la tortue est avant tout le support du monde. Dans la quasi-totalité des civilisations anciennes du monde entier (dont certaines existent encore, comme le peuple aborigène d’Australie, la Chine ou le Vietnam) la tortue a toujours été essentiellement un symbole de longévité et de sagesse.

 

Longévité – Sagesse –  Réflexion

 

Cela tient bien sûr à sa très longue durée de vie et à sa nonchalance, mais aussi à sa discrétion face aux événements qui rythment le monde. La lenteur de ses déplacements la fait également figurer comme une digne représentante de la sagesse… et de l’art d’avoir toute l’éternité devant soi.

 

 

 

 

Dans le Taoïsme, philosophie majeure de la Chine ancienne comme de la Chine moderne, cinq éléments sont suffisants pour construire toutes les briques du monde et ainsi faire vivre la civilisation. Ce sont le bois, le métal, le feu, la terre et l’eau. A ces cinq éléments sont associés cinq saisons, cinq directions, cinq couleurs, et cinq animaux. La tortue est l’un de ces cinq animaux en compagnie du Tigre, du Dragon, du Phénix et du Dragon doré. Elle est associée au nord, à l’eau, à l’hiver et au noir (couleur de la pureté en Extrême-Orient ).

Les quatre animaux de la cosmogonie chinoise

 

Dans la cosmogonie chinoise, le monde est porté par quatre éléphants, eux-mêmes soutenus par une tortue. Cette vision du monde vient tout droit de l’Inde où comme pour la Chine la tortue soutient des éléphants et le Monde. Pour les hindous un énorme serpent se mordant la queue est suspendu dans le vide de l’infini, symbolisant la course éternelle du Soleil dans le ciel. Sur ce serpent repose une tortue. C’est par elle que les dieux vont pourvoir réaliser des choses dans le monde matériel.

 

tortue monde création  signification

 

La tortue est donc le symbole de force et de pouvoir créateur. Les éléphants qui sont sur elle portent les trois mondes. Le monde inférieur est celui des démons et de l’enfer, le monde intermédiaire est celui des hommes et de la Terre, et le monde supérieur est celui des dieux et de la félicité. C’est par la tortue que ces trois mondes existent, car elle est le lien direct entre l’univers et sa manifestation, sans elle les Dieux ne pourraient aider les Hommes lorsqu’ils en ont besoin.

 

 

En Indonésie bouddhiste, la tortue a été représentée plusieurs fois. Sur un des bas-reliefs du Candi Mendut (dans le complexe de Borobudur), il y a une illustration d’une des vies antérieures du Bouddha où celui-ci vivait sous la forme d’une tortue.

 

tortue achat paris

L’épisode de la tortue sur les murs du Candi Mendut

 

Un des panneaux du Candi Borobudur relate aussi l’histoire d’une tortue. Un jour, alors qu’un monstre marin attaqua un bateau tous les occupants tombèrent à l’eau. Un boddhisattva réincarné sous la forme d’une tortue prit alors les naufragés sur son dos et les reconduisit sur la terre ferme. Ceux-ci, lui devant la vie, se mirent alors en cercle autour de la tortue et l’écoutèrent enseigner les paroles du Bouddha. Ici encore on reconnaît à la tortue un pouvoir divin élevant les hommes vers une vie meilleure.

 

tortue achat

L’épisode de la tortue sur un des panneaux de Borobudur

 

Kurma, la tortue :

Dans l’hindouisme, Kurma (« tortue ») est le deuxième Avatar de Vishnou, succédant à Matsya et précédant Varaha. La tortue sert de support au mont Mandara que les deva (dieux) et les asura (démons) utilisèrent comme pivot pour baratter la mer de lait. Baratter signifie battre la crème du lait dans une baratte.

Un déluge de lait se déverse sur Terre emportant tout sur son passage et noyant la Terre, menaçant alors la vie des Dieux et des Démons, qui ne sont pas encore immortels.

Pour qu’ils ne soient plus menacés d’extinction par les démons et les titans Danavas, Vishnou conseilla aux dieux d’extraire l’ambroisie d’immortalité (l’amrita) de la mer de lait Ksirôda, et, pour ce faire, de s’unir temporairement à leurs ennemis.

Les dieux utilisèrent également le serpent Vasuki (un des 3 rois des Nagas ) comme corde et la montagne Mandara comme manche pour baratter la mer de lait. Quand la montagne menaça de s’enfoncer dans l’océan, Vishnou s’incarna en Kurma la tortue. Il se posa alors au fond de l’océan de lait qui avait recouvert toute la planète après le déluge.

Elle soulève donc le mont Mandara au milieu de l’océan avec sa carapace pour que les divinités puissent s’asseoir dessus pour ainsi récupérer le nectar de l’immortalité lors du barattage de l’océan de lait. Le déluge n’avait pas seulement emporté les êtres vivants, il avait également détruit les “trésors” essentiels à l’harmonie cosmique. Par exemple, l’ambroisie qui demeurait nécessaire à l’alimentation des dieux et des héros-immortels. Sous la forme d’une tortue, Vishnu plonge au fond de l’océan pour récupérer ces ” trésors” disparus.

 


Ainsi Devas, Asuras et Danavas soulevèrent-ils ensemble le mont Mandara pour le poser sur la tortue Kurma, incarnation de Vishnou lui-même, solidement établie au fond de la mer.

Puis, ayant enroulé le serpent Vasuki autour du mont et saisi, les uns la tête, les autres la queue du gigantesque reptile, et tirant alternativement, ils firent tourner le mont Mandara sur lui-même pour baratter la mer. 

 

kurma tortue vishnu

Kurma la tortue soulevant la montagne.

 

Le “beurre divin” parut sous forme de trésors :

Kamadhenu la vache d’abondance ;

Varuni ou Sura la déesse des liqueurs ;

Parijata, l’arbre céleste qui accomplit chaque désir et qui parfume le monde ;

la nymphe Rambha qui devint la génitrice de tous les Asparas ;

Chandra le dieu lune, Shiva en orna son front ;

Dhanvantri, le médecin des dieux, incarnation de Vishnou, tenant entre ses mains la coupe d’amrita ;

L’amrita, le nectar d’immortalité ;

Airavat, l’éléphant à six défenses qui devint la monture d’Indra ;

Ucchaisravas, le cheval blanc à queue noire, ancêtre des chevaux terrestre, qui devint la monture du démon Bali ;

les nymphes célestes, les Apsaras ;

Chanka, la conque, un des attributs de Vishnou ;

Soma, la boisson préférée des dieux  ;

Et enfin Lakshmi la déesse de la beauté et de la fortune, épouse de Vishnou.

 

Au bout d’un long moment de barattage, alors que déjà des choses merveilleuses commençaient à apparaître dans l’Océan, le serpent Vasuki se sentit épuisé par l’effort, et sa peau se mit à exsuder un poison terrible. Tout alentour devint sombre et cette noirceur envahit rapidement l’univers entier. Tous les dieux et démons étaient mortellement effrayés. Ce poison imparable signifiait leur mort et la mort de tous les êtres dans l’univers. Dans ce moment d’horreur, ils appelèrent désespérément Shiva à l’aide. Le puissant dieu accourut, se saisit du poison et le mit dans sa bouche. Bien qu’il ne puisse lui causer quelque dommage, puisque toutes choses procèdent du seigneur, Devi, la mère de toutes les créatures, arrêta la progression du poison dans le corps de Shiva en posant la main sur sa gorge. Le poison laissa dans sa gorge une tache bleue foncée qui resta visible.

 

SHIVA POISON

 

Ensuite les Asuras et Danavas ayant réussi à s’emparer les premiers de l’Amrita, Vishnu, pour distraire leur attention, se transforma en Mohini, la femme la plus séduisante du monde, et la leur reprit.

 

 

 

 

Toutefois le démon Rahu parvint à en boire, mais fut dénoncé par le Soleil et par la Lune. Avant qu’il n’eut fini de boire la liqueur, sa tête fut tranchée par Indra, demeurant seule immortelle.

 

Il erre depuis dans l’espace et pour se venger du Soleil et de la Lune, tente de les dévorer. Mais comme il n’a plus de corps, ceux-ci s’échappent : c’est une éclipse, sa queue donnant naissance aux comètes.

Pour leur part, ayant bu l’amrita, les dieux devinrent éternels et purent dès lors vaincre les puissances maléfiques.

 

tortue kurma java indonesie

 Représentations de Kurma en Indonésie.

 

Temple de la Littérature de Hanoï

 

tortue nepal kurma vishnu

Tortue vivant dans la Pagode d’Or – Patan Népal

 

Amulette de Tortue Thai,   TAO RUEAN

 Elle éloigne les mauvais esprits, permet de déjouer  la magie noire et  attire la Chance

Les Thaïlandais, très superstitieux aiment détenir cette amulette qu’ils conservent dans leurs maisons ou leurs commerce  pour s’assurer la chance et le succès dans les  affaires. En fait, le Thailandais  pense que l’amulette de tortue, Tao Ruean, rend son adorateur chanceux, riche et lui  assure une longue vie.

 

 

 

 

Venez découvrir nos statuettes de divinités et nos objets rituels himalayens sur notre site MESINDESGALANTES.COM !

Ou venez les choisir dans notre boutique du Marais à PARIS.

En effet, selon un adage indien

« Si on le contemple c’est Dieusi on le regarde c’est une pierre ».

MES INDES GALANTES 

99, rue de la verrerie 75004 PARIS

Métro Châtelet / Hôtel de ville

La tortue - Mes Indes Galantes Blog - Vente

 

Vasque en pierre Tortue - Bali - Boutique Mes Indes Galantes

Vasque en pierre Tortue – Bali – Boutique Mes Indes Galantes

TORTUE TEMPLE BALI

Tortue soutenant le monde – Bali

 

KURMA

Kurma – Oxford Muséum

La tortue - Mes Indes Galantes Blog - Vente

Mince Maya

 

© 2021 Mes Indes Galantes Blog