Les singes de la sagesse

Je partage:

 

Il est difficile de dater l’apparition des premiers singes de la sagesse. Ils auraient été introduits dans le bouddhisme par un moine chinois aux environs du VIIème siècle du nom de Xuangzang.

 

 

 

Trois singes sur un dorje ou vajra – Temple des singe ou Swayambhunath -Népal

Selon la légende, ce moine était accompagné par un singe durant ses périples. Il était un des plus importants traducteurs des textes bouddhistes en Chine. Il partit en Inde pour ramener et traduire des textes sur la doctrine bouddhique, afin que les moine chinois soient en possession des textes fondamentaux et fondateurs. Toutefois, ce n’est pas lui qui inventa les singes, il se contenta juste de les faire connaitre et contribua à les développer.

De fait, les premières traces de ces « singes de la sagesse », remontent aux « Entretiens de Confucius », que l’on situe en général entre le IVème et le IIème siècle avant JC.

Confucius – Trois singes de la sagesse

 

Plusieurs légendes affirment que ces trois singes de la sagesse proviennent de la croyance japonaise Koshin qui aurait été ensuite diffusée et dont la pensée originelle aurait été oubliée. Cette dernière est fondée sur l’idée qu’en chaque être humain existent trois vers malfaisants, les Sanshi, qui une fois tous les soixante jours quittent notre corps pour aller rendre compte de nos péchés à une entité supérieure, Ten-Tei. Mais il est difficile de démêler la légende de la réalité. De plus, une des plus vieilles représentations connues de ces trois singes, se trouve sur la façade du temple Toshogu à Nikko au Japon.

 

Les singes de la sagesse du temple Toshogu.

 

Au Japon, les trois singes de la sagesse sont nommés les sanzaru. Leur prénom sont Mizaru, Iwazaru et Kikazaru. En japonais « san » signifie trois et saru signifie le singe. Avec le temps, saru est devenu zaru donnant le mot sanzaru. 

Or, ‘zaru’ est une forme négative que l’on pourrait traduire par « ne pas ». La signification couramment admise « ne voit pas, n’entend pas et ne parle pas », pourrait donc provenir d’un jeu de mots dans la langue japonaise.

Par ailleurs, dans la tradition japonaise, le singe est censé chasser les mauvais esprits. Ils seraient donc un moyen d’ignorer le mal afin de ne pas être touché par des paroles ou des actes blessants.

Art primitif représentant un singe, site de Mes Indes Galantes

Le sens qu’on leur donne le plus couramment admis est le suivant : ne rien voir, ne rien entendre et ne rien dire.

Mais bien d’autres approches peuvent être possibles : ne pas voir le mal, ne pas entendre le mal et ne pas dire de mal. Cela s’explique par l’idée qu’à chaque fois que nous voyons le mal de nos yeux, une partie de lui s’ancre de notre corps. De la même façon en entendant le mal ou en l’évoquant, une partie de nous devient mal.
Ces trois petits singes seraient donc un appel à refuser le mal dans notre existence.

Statuette singes de la sagesse achat paris Mes Indes Galantes

Singes de la sagesse, site de Mes Indes Galantes. 

 

Néanmoins ce point de vue est contestable car on peut penser que dans certaines situations il est impossible d’ignorer le mal car cela provoquerait une très grande souffrance.

De plus en plus de gens avancent une nouvelle explication un petit peu plus subtile. Plutôt que de ne rien voir ou de ne pas voir le mal, le message pourrait être le suivant : je vois tout mais je ne regarde rien, j’entends tout mais je n’écoute rien, je ne pense rien pour devenir le tout.
Autrement dit, je serais conscient de tout ce qui se passe mais je choisis de ne pas me laisser atteindre. Cette maxime fut notamment prise pour devise par Gandhi, qui gardait toujours avec lui une petite sculpture de ces trois singes.

Singes de la sagesse, d’autres interprétations sont également connues  :

Il y a ceux qui voient des choses et en parlent, mais n’écoutent pas ce que l’on leur dit…

Il y a ceux qui ne voient rien, écoutent les autres et en parlent…

Il y a ceux qui entendent et voient des choses, mais n’en parlent pas…

 

 singes de la sagesse achat paris Mes Indes Galantes

Les singes de la sagesse, site de Mes Indes Galantes

 

En définitive aucune interprétation n’est claire et admise pas tous, chacun y voit le message qui lui semble le plus apte à lui convenir et à guider sa vie.

Venez découvrir nos nombreuses statuettes des singes de la sagesse de couleurs variées sur notre site de Mes Indes Galantes. Ils vous apporteront sagesse et protection contre les forces maléfiques.

Ou venez les choisir dans notre boutique du Marais à PARIS.

MES INDES GALANTES 

99, rue de la verrerie 75004 PARIS

Métro Châtelet / Hôtel de ville

 

amulette thaï 3 singes de la sagesse

Amulette Thai – 3 singes de la sagesse

Mince Maya

© 2021 Mes Indes Galantes Blog