Ajrak, étoffe de mosaïque indienne

Je partage:

 

Les étoffes Ajrak sont une forme distinguée d‘impression aux tampons de bois ( block print ) originaire de la province du Sindh au Pakistan mais aussi bien présentes au Gujarat et Rajasthan indien . Le tissus Ajrak est ancré dans la culture du peuple Sindh grâce aux traditions de l’ancienne civilisation de la vallée de l’Indus. Ces motifs géométriques sur tissus, en forme de mosaïque sont sculptés à la main dans des blocs de bois avant d’être trempés dans la teinture et imprimés sur des étoffes principalement en coton.

Le tissu indien aux imprimés de Mosaïque
de la grande mosquée d’Ispahan

 

tissu  ajrak block print

 Couvre lit Ajrak travaillé avec des broderies Kantha – Mes Indes Galantes PARIS

Origine du tissu Ajrak

 

Le terme « Ajrak » dérive du mot arabe « azrak » signifiant « indigo ». En effet, du IXe au XIVe siècle, les marchands arabes faisaient le commerce des épices et des textiles entre le Sindh et l’Égypte.

Cet art s’est épanoui en Inde au XIIe siècle. Puis les motifs ont été fortement influencés, au XVIIe siècle, par le règne des empereurs moghols.

Les habitants du Sindh ont une haute estime de ce  textile qu’ils considèrent comme  sacré. En effet, la culture musulmane Sindhi est fortement influencée par les doctrines et les principes soufis.

 

tissu inde ajrak fabrication

 

L’Ajrak aujourd’hui

 

Les Ajraks sont fabriqués dans la province du  Sindh qui occupe le sud est du Pakistan, en particulier dans les villes de Matiari, Hala, Bhit Shah, Moro. On en trouve également en Inde dans le Gujarat ainsi qu’au Rajasthan, à Barmer à l’ouest de Jodhpur

 Traditionnellement, les étoffes Ajrak sont portées par les hommes et les femmes.

De nos jours, les hommes continuent d’utiliser des turbans et des ceintures imprimées en Ajrak, et drapent le tissu à motifs de céramique sur leurs épaules.

Les femmes quant à elles portent des dupattas et des foulards imprimés en Ajrak qui complètent à merveille d’autres vêtements comme les saris

Si l’Ajrak est toujours fièrement porté lors d’occasions festives comme les mariages,  l’ancien Premier ministre pakistanais Benazir Bhutto était de son temps la plus prestigieuse ambassadrices.

 

 

La communauté Khatri, qui est détentrice de cet art, s’est adaptée aux marchés contemporains en produisant des impressions traditionnelles d’Ajrak sur des pièces modernes telles que des nappes, chemin de table, tentures murales et  couvres lits.

 

 

Motifs et Process de l’Ajrak

 

COUVRE LIT tissu  block print ajrak

Ajrak Couvre lit – Mes Indes Galantes PARIS

 

Le but de l’impression Ajrak est de célébrer la nature par l’utilisation de matière première et de ressource naturelle, mais aussi et surtout grâce à ses motifs empruntés à la voute céleste .

Les motifs des étoffes ajrak sont principalement des formes géométriques, élaborées telles des mosaïques, et incorporent des motifs symbolisant la nature: des étoiles, des fleurs…

En effet on  pourrait croire que les formes  de ses motifs ont été empruntés à la décoration de la grande mosquée d’Ispahan. Les lignes, carrés, cercles, triangles et sections coniques sont abondantes dans le patrimoine de l’art  islamique parce que les enseignements du Coran invitent le croyant à réfléchir sur la sagesse qui se cache dans la structure du cosmos et les objets célestes du ciel, comme les constellations, les étoiles, le  soleil et la lune.

Les motifs Ajrak peuvent être perçus comme des sources de stimulation et de visualisation de divers concepts mathématiques et géométrie.

 

 

 

Depuis des millénaires, les artisans utilisent des colorants naturels pour produire les couleurs profondes et intenses de l’ajrak. Ils utilisent notamment la garance pour le rouge, l’ indigo pour le bleu, et pour les mordants, la harda, la chaux, l’alizarine, et même le fumier de chameau. 

L’impression Ajarak est un long processus impliquant de très nombreuses étapes d’impression et de lavages . La technique de l’impression par réserve permet l’absorption exclusive d’un colorant dans les zones désirées  et empêche l’absorption sur les zones destinées à être laissées incolores.

 

 

Le tissu est d’abord imprimé avec une pâte de réserve et ensuite teint.

 

L’eau et le textile Ajrak sont indissociables

 

En effet si les habitants de l’ancienne civilisation de la vallée de l’Indus, dès 3300 avant notre ère se sont installés le long  du fleuve Indus, c’était pour disposer de cette énergie vitale :  en effet sans de grande quantité d’eau pas de production de coton et de l’Indigo.

L’eau est donc vitale pour la production du tissu Ajrak. Les artisants ont mis au point un  processus qui peut comporter plus de trente étapes distinctes, car le tissu est d’abord préparé, puis mordancé, puis teint. A chaque étape, l ‘ensemble pouvant s’étaler sur plus de deux semaines, le caractère de l’eau influence les nuances de couleurs elles-mêmes et suscite le succès ou  l’échec de l’ensemble du processus.

 

 

Si la plupart des artisans qui réalisent ces impressions sur tissus sont satisfaits de leur travail et fier de leur métier, ils souhaitent que leurs enfants suivent des études pour acquérir un meilleur niveau de vie. L’artisanat traditionnel n’est pas toujours bien rétribué, nécessite beaucoup de temps et un savoir-faire exclusif qui occupe toute une vie. Au Pakistan, le gouvernement s’efforce de promouvoir cet art du textile en célébrant la  » Journée de l’Ajrak  » pour honorer les hommes et les femmes qui détiennent ce savoir ancestral. 

 

Aujourd’hui on assiste à une une forte demande de produits artisanaux en inde et au Pakistan, car les indiens redécouvrent leur patrimoine  d’ont ils ont de quoi être fiers…

 

Mes Indes Galantes proposent une vaste collection de couvres lits en Ajrak travaillés en Khanta .

 

AJRAK COUVRE LIT  PARIS MES INDES GALANTES

 

Venez découvrir nos collection de tissus et de vêtements traditionels

 sur notre site MESINDESGALANTES.COM !

Ou venez les choisir dans notre boutique du Marais à PARIS.

MES INDES GALANTES 

99, rue de la verrerie 75004 PARIS

Métro Châtelet / Hôtel de ville

Le meilleur de l’Inde à PARIS

 

 

ajrak

Margot Lemoine

Ecole du Louvre

© 2019 Mes Indes Galantes Blog