Le Kimono

Je partage:

 

 

Si Beyonce à lancer le Kimono en soie en mode Casual Chic, en troquant les Geta, chaussures de bois japonaise pour des escarpins de 15 cm, associés à un Jean moulant troué, Mes Indes Galantes a immédiatement perçu l’impact de ce tsunami dans son univers de vêtement ethnique chic asiatique…

Le Kimono by Mes Indes Galantes, débarque à Paris !  Découvrez le plaisir du kimono japonais pour homme et femme, avec la douceur de la soie recyclée ou le confort du coton.  

 


Facile à porter et adaptable

 

Facile à porter et infiniment adaptable, le kimono est tissé à partir de rectangles de tissus pliés et cousus, mais jamais recoupés, seyant ainsi à toutes les formes de corps. Sa longue aventure à travers le monde, et sa forme inspirante, fait qu’aujourd’hui toutes les cultures du monde se l’approprie et le réinvente constamment, de la veste kimono en coton très mode jusqu’au syncrétisme merveilleux des saris indiens et de la coupe japonaise, venez avec Mes Indes Galantes dans cette aventure millénaire sur les traces de ce vêtement légendaire.  

 

kimono soie Paris Mes Indes Galantes

Collection Impermanence de Soie – Kimono soie réversible  Mes Indes Galantes

 

 

kimono japon

Saigo Takamori,  le dernier samouraï et son chien – Gare de Ueno TOKYO –  Kimono pour Chien

 

Chose à porter sur soi

 

Kimono en japonais, signifie tout simplement ” a chose à porter sur soi”. Mais ce vêtement que tout le monde associe au Japon n’a pas toujours porté ce nom. Sa longue histoire, trouble et mythique, que nous allons parcourir est le meilleur exemple que le vêtement est bien plus qu’un bout de tissu quand il confère un sentiment d’identité.

 

japonaise-kimono

 

Un peu d’histoire

 

On considère que le kimono aurait été importé de Chine, aux alentours du VIIe siècle, quand il était alors très à la mode durant la période Tang. Il fut appelé par ces derniers « hanfu » 汉服littéralement « vêtement des Hans » ce qui distingue les vêtements des dynasties des Hans, les chinois « purs », de la dynastie des Qing, les mandchous « envahisseurs » qui leur ont succédé et qui ont totalement interdit le port du hanfu. A noter que chez les Chinois, l’histoire du hanfu est indissociable de celle de la soie et de la route mythique qui la transporte et remonte à L’Empereur Jaune mythique Huangdi.

Le premier ancêtre du kimono  japonais est né au 8ème siècle, à la période Heian. Des coupes droites et rectangulaires de tissus étaient cousues ensemble mais jamais recoupées, pour créer un vêtement qui s’adaptait à toutes les formes de corps. À l’époque Edo, 16ème siècle il a évolué vers un sous-vêtement appelé kosode, signifiant “petites manches” ou « manches étroites » à distinguer de l’osode désignant le vêtement similaire mais aux « manches longues et larges », généralement dans un tissu blanc uni au-dessus duquel était superposé des robes à manches larges et de couleurs variées. Les femmes de la cour impériale portaient quant à elle plusieurs robes par-dessus, pratique qu’on appelait « jūnihitoe », c’est-à-dire « douze couches ». Mais peu à peu des édits simplifièrent l’habit, et progressivement sa forme a évolué jusque à devenir le kimono japonais tel qu’on se le représente aujourd’hui.

 

KIMONO SOIE PARIS MES INDES GALANTES
My Kimono Soie Unique – Mes Indes Galantes PARIS

 

 

KIMONO SOIE KANTA paris MES INDES GALANTES

KIMONO SOIE KANTHA MES INDES GALANTES –  Chaque pièce est unique…


Le Kimono à l’Epoque Edo

 

Tous les Japonais le portaient alors, quels que soient leur âge, leur sexe ou leur situation socio-économique, à la fois pour signifier qu’ils étaient « japonais » par rapport aux étrangers, et leur titre et position dans la société par rapport à leurs concitoyens. Le Japon de la période Edo comme de celles qui ont suivi était extrêmement stratifié, le style, le motif, le tissu, la technique et la couleur expliquaient qui vous étiez et quelle place dans la société vous occupiez.

 

 

Le Kimono Aujourd’hui

 

Le Kimono a maintenu le Japon traditionnel vivant, comme un rempart contre la modernisation rapide et les influences étrangères que le Japon a dû subir pendant l’ère Meiji.

Aujourd’hui, même si les Japonais portent des vêtements occidentaux dans leur vie courante, la tradition du Kimono japonais demeure ancrée dans leur culture. En effet, les Japonais n’hésitent pas à en louer pour des grandes occasions. C’est ainsi que lors des visites de Temples au Japon, vous pouvez croiser de magnifiques Japonaises en Kimonos, tous différents, aux motifs variés à l’infini ! Certaines sont accompagnées de leur compagnon mâle, en kimono, lui aussi.  Mais il faut reconnaitre que la conception masculine du « port de la chose » est beaucoup moins captivante à nos yeux, bien qu’élégante pour ces Messieurs !

 

Le kimono à Paris

 

Sans revêtir ces caractéristiques culturelles mais juste pour la beauté de « la chose », le kimono en soie ou le kimono en coton a fait l’objet d’emprunts et d’adaptations quasi séculaires, en Occident, que ce soit dans le domaine « lingerie et déshabillé », « cocooning chic et soyeux », « incitation érotique », et même au niveau de la HAUTE COUTURE ! On peut dire que de KENZO à Alibaba, le mot d’ordre est « tous en kimonos », en kimonos « nuit » et « intérieur » et de plus en plus « jour » et « extérieur » ! Comme un accessoire de mode qui descend dans la rue et va devenir incontournable, là aussi !…

 

 

 

Kimono Bag By Mes indes Galantes

 

My Kimono Bag By Mes Indes Galantes

 

La mode du kimono étant en pleine essor à Paris et dans le monde, Mes Indes Galantes à du innover. Imaginant l’indispensable accessoire que chacun, homme ou femme, peut s’approprier en toute liberté, dans un esprit chic et décontracté. Mes Indes Galantes a créé pour vous le Kimono Bag, dans la droite ligne de sa collection impermanence de soie.

Sa coupe longue et cintrée convient à toutes les morphologies. Il se croise à l’avant et se ferme grâce à une ceinture avec deux passants. A l’avant, deux poches lui accordent un maximum de confort.

Pour nos kimonos Bag, nous avons sélectionné des imprimés aux graphismes teintés de japonisme, pour restituer l’esthétique traditionnelle .

On rabat les bords et les manches puis on le plie en 4 et voilà, le tour est joué ! Votre kimono japonais est parfaitement plié. Vous pouvez enfin le mettre tranquillement dans votre petit sac pour de nouvelle escales. Ou « comment toujours porter sur soi son petit kimono en soie ! »

 

My Kimono sans bag mais toujours upcycling :

 

Sans oublier que nous avons développé toute une collection de kimonos courts (aux genoux) ou longs. Le tout en soie recyclée “upcycling”, complétement réversibles sur des motifs soigneusement assortis mais différents. Ou comment porter deux kimonos en un ! 

 

Venez découvrir notre collection de textiles et de sacs sur notre site MESINDESGALANTES.COM !

Ou venez les choisir dans notre boutique du Marais à PARIS.

MES INDES GALANTES 

99, rue de la verrerie 75004 PARIS

Métro Châtelet / Hôtel de ville

 

Au Japon, le Kimono en soie écoresponsable se transmet de génération en génération….

 

Alexandra David-Néel et ses célèbres Kimonos

Venez découvrir notre collection de textiles et de sacs sur notre site MESINDESGALANTES.COM !

Ou venez les choisir dans notre boutique du Marais à PARIS.

MES INDES GALANTES 

99, rue de la verrerie 75004 PARIS

Métro Châtelet / Hôtel de ville

 

© 2021 Mes Indes Galantes Blog