L’art de la vannerie à Bornéo, le panier Dayak

Je partage:

 

Depuis des centaines d’années, les habitants de l’île de Bornéo, appelée « Kalimantan » par les Indonésiens, tressent des paniers et des sacs en rotin qu’ils utilisent pour stocker le fruit de leur récolte, de la pêche ou pour leurs rituels religieux.

Les Dayaks, un peuple qui vit à l’intérieur des terres, exploitent les matières premières de la forêt où ils vivent et s’en servent pour fabriquer des objets d’une diversité et d’une richesse incroyables. Le panier revêt une importance telle qu’il accompagne même le Dayak dans l’au-delà.

panier Bornéo achat PARIS MES INDES GALANTES

En effet, pour les Dayak, les êtres humains ont deux âmes : L’une d’elle est fixée au corps et périt avec lui lorsqu’il meurt. L’autre erre autour de son ancienne maison avant de s’embarquer pour le voyage difficile et périlleux qui le mènera au Pays des âmes (Lewu liau), situé au sommet d’une montagne, où elles se retrouvent pour vivre et travailler comme sur la terre.

 

dayak vannerie Panier bornéo achat paris MES INDES GALANTES

 

Ce voyage de l’âme, empreint d’un code spirituel, comporte de nombreux dangers et épreuves. En effet, pour pouvoir traverser un profond ravin l’âme doit déverser tous les objets volés au courant de sa vie dans un précieux panier qu’elle doit porter pour sauter ce ravin. Si le panier Dayak est trop lourd, point de salut pour cette âme…

 

PANIER SAC ROTIN Bornéo achat

Dans son ouvrage « Plaited arts from the Borneo Rainforest », Bernard Sellato, géologue et anthropologue, détaille cet artisanat traditionnel. Très richement illustré, le livre fait un tour de l’île et des objets fabriqués par les peuples de Bornéo, en décrivant les différentes étapes de fabrication.

 

 

 

Première étape : La récolte : La forêt est un réservoir exceptionnel pour dénicher des matières premières et les habitants de l’île en utilisent une très grande variété : bambous, tiges de rotin, lianes, feuilles, branches, écorces d’arbre etc. S’accrochant aux cimes des arbres, les tiges de rotin (appartenant à la famille botanique des palmiers–liane) peuvent parfois atteindre 150 m, pour un diamètre de 0.5 à 5cm.

Seconde étape : le tressage. Les Dayaks tressent les tiges de rotin selon des techniques ancestrales. C’est un matériau très fin mais très résistant qui permet de créer des motifs variés, souvent géométriques : vagues, triangles, losanges, etc. Selon la complexité du tressage, cette étape peut prendre quelques jours pour un panier et jusqu’à plusieurs mois pour la confection d’un tapis ! Parfois, les paniers peuvent ensuite être richement décorés avec des perles, des coquillages, des grelots ou des pièces. Ces pièces uniques servent notamment de porte-bébés chez les habitants de l’île. Ces paniers sont exposés dans tous les musées ethnographiques du monde.

 

SAC PANIER ROTIN bornéo achat paris MES INDES GALANTES

Mes Indes Galantes vous propose une sélection de sacs et de paniers ornés de ces délicats motifs géométriques. De nombreuses formes d’artisanat traditionnel ont déjà disparu à Bornéo, à cause de la déforestation et du remplacement de la forêt primaire par des plantations de palmiers à huile. Des programmes de préservation sont mis en place pour éviter une extinction complète de ces pratiques ancestrales.

 

sac panier rotin bali bornéo achat prix de gros mes indes galantes Exportateur

 

Venez découvrir nos Sacs ethnique de Bornéo et de Lombok sur notre  site MESINDESGALANTES.COM !

Ou venez les choisir dans notre boutique du Marais à PARIS.

MES INDES GALANTES 

99, rue de la verrerie 75004 PARIS

Métro Châtelet / Hôtel de ville

 

 


 

« 1 de 2 »

 

expédition durmont durville

© 2020 Mes Indes Galantes Blog