Om Mani Padme Hum, le joyau dans le lotus

Je partage:

 

Om Mani Padme Hum est une formule que vous avez peut-être déjà entendue. Il s’agit d’un des mantra les plus récités dans le monde. C’est le mantra à 6 syllabes du boddhisattva  de la Compassion : Avalokitesvara  qui est considéré comme une divinité patronne du Tibet. 

Ce mantra, aussi appelé « Mantra de la Grande Compassion », joue un rôle primordial dans son culte.

 

Protection – Apporte le bonheur – Permet de répandre la joie quand on le récite

 

 ॐ मणि पद्मे हूँ 

 

 

 

BRACELET TIBET Om Mani Padme Hum

Bracelet Tibétain Om Mani Padme Hum

 

Om Mani Padmé Hum est le plus célèbre mantra du Bouddhisme issu de la branche Mahayana –fin 4è siècle ou début 5è siècle)

C’est le mantra à 6 syllabes du boddhisattva  de la Compassion : Avalokitesvara (Chenrezig en Tibétain) qui est considéré comme une divinité patronne du Tibet.

Ce mantra, aussi appelé « Mantra de la Grande Compassion », joue un rôle primordial dans son culte.

Le Dalaï Lama, considéré comme une émanation de Chenrezig  et lié à ce mantra,explique la signification des syllabes et l’impact spirituel de leur récitation.

Qu’est-ce qu’un mantra ?

Mantra signifie beaucoup de choses en sanskrit : « délibération, maxime ; hymne sacré, formule mystique, incantation magique ». Il s’agit en fait d’une formule constituée d’une ou de plusieurs syllabes que le pratiquant doit réciter sans cesse et ce lors de la méditation.

 

 

Les mantra se sont beaucoup développés avec le bouddhisme Mahayana (dit du Grand Véhicule, un bouddhisme qui se développe vers les environs de notre ère). Ce bouddhisme se différencie du bouddhisme Theravada, celui prêché par le Bouddha Gautama, par le fait qu’il multiplie les divinités dans le panthéon et que désormais le modèle à atteindre n’est plus la figure du bouddha mais le bodhisattva. Ces derniers se différencient par le fait que le Bouddha atteint l’Eveil puis le Nirvana alors qu’un bodhisattva atteint l’Eveil mais choisit de ne pas atteindre le Nirvana (l’état de non-existence) afin d’aider les êtres. Le bouddhisme Mahayana facilite d’une certaine manière l’atteinte de l’Eveil en montrant que plusieurs personnes (autre qu’un Bouddha) sont capables d’atteindre l’Illumination. 

 

 

Om Mani Padmé Hum mantra

Dans les représentations, on les différencie parce que le bodhisattva porte des bijoux et un vêtement civil alors que le Bouddha n’est généralement pas paré et porte le costume monastique. 

om mani padme hum avalkiteshvara achat paris

Le bodhisattva Avalokitesvara, site de Mes Indes Galantes

 

Plus tard, vers le VIIIème siècle de notre ère, un nouveau courant du bouddhisme apparaît : le Vajrayana. Ce bouddhisme, aujourd’hui pratiqué surtout dans l’aire himalayenne et en Extrême-Orient, multiplie les divinités et permet d’atteindre l’Eveil en une seule vie. Les formules, les sons, les mandala servent désormais à la méditation et à la visualisation des divinités. Le but est de trouver une divinité d’élection qui possède une qualité que l’on souhaite atteindre : par exemple la Générosité, et de tenter de s’identifier à elle pour que cette qualité devienne nôtre. Pour cela, on va utiliser la méditation et la récitation de mantra. Par ailleurs, il est à noter que dans ce bouddhisme une place particulièrement importante est accordée au maître  spirituel appelé “lama”. 

 

Un lama se présente généralement en costume de moine et porte une coiffe qui permet de savoir à quelle école bouddhique tibétaine il appartient. 

 

Réciter un mantra est donc de toute première importance pour celui ou celle qui souhaite s’approprier des qualités essentielles pour mener une vie heureuse et pour faire le bien autour de lui et ce en ayant pour objectif l’atteinte de l’Eveil. 

 

Om Mani Padme Hum

Parmi les bodhisattva Avalokitesvara est particulièrement apprécié. C’est à lui que se rattache le mantra Om Mani Padme Hum (qui signifie “Gloire au Joyau lié au lotus”). Une des formes d’Avalokitesvara (qui en possède 108) se nomme Sadaksari Lokesvara. Elle est en fait la personnification de ce mantra à 6 syllabes (sadaksari signifiant 6 syllabes). Avalokitesvara étant le patron des Tibétains, il est normal que dans l’ancien Tibet et désormais en Inde et au Népal, ce mantra soit visible partout. 

 

Chenrezig  Tchenrézi Avalokiteshvara om mani padmi hum achat paris

Chenrezig la forme d’Avalokiteshvara qui personnifie Om Mani Padme Hum

 

ॐ मणि पद्मे हूँ  est présent sur toutes sur les bannières de prières, les pierres, en inscription sur les montagnes, sur le seuil des maisons et des monastères, psalmodié  par les pèlerins égrainant des rosaires ou actionnant des moulins à prières.

Om Mani Padme Hum - Mes Indes Galantes

moulin à prière tibet achat paris

 

Om mani padme hum, signification de chacune des syllabes dans le mantra

Le Dalaï Lama, considéré comme une émanation de Chenrezig  et lié à ce mantra,explique la signification des syllabes et l’impact spirituel de leur récitation.

 

 

  • Om    

    Cette syllabe est formée de trois lettres A U M qui représentent : le corps, la parole et l’esprit, encore impurs, du pratiquant  mais aussi le corps, la parole et l’esprit, purifiés,  de celui qui est parvenu à l’état d’un bouddha

    La récitation de cette syllabe aide le récitant à abandonner ses propres états impurs pour parvenir à sa propre sainteté.

              Comment ?

              En ajoutant les trois autres syllabes.

     

  • Cette syllabe est également très connue dans l’hindouisme, notamment appliquée au dieu Shiva.

  • MANI  (Joyau )    Cette syllabe donne les moyens de la méthode :

                Désir d’être illuminé dans un but altruiste

                Compassion

                Amour

                Comme le joyau élimine la pauvreté, l’esprit altruiste éveillé écarte l’indigence,

                les difficultés de l’existence cyclique et la paix vécue en solitaire.

    Comme le joyau exauce les désirs des êtres sensibles, le désir altruiste d’être illuminé accomplit leurs souhaits à cause du lien existant entre les âmes.

     

    PADME  (Lotus)  Cette syllabe symbolise la sagesse.

    Comme le lotus naît du limon mais ne se souille pas, la sagesse peut aider à désamorcer les situations de heurts et d’oppositions dans les relations humaines.

    Plusieurs étapes à franchir :

    Sagesse qui favorise la transformation personnelle.

    Sagesse qui libère d’une existence uniquement soumise à la satisfaction de ses besoins ou  vivant enfermée sur elle-même

    Sagesse qui  aide à supprimer toute perception ego- centrée de la vie et des êtres.

    Sagesse ouvrant à une expérience dans laquelle, par l’union de l’amour et de la connaissance, toute distinction entre le « moi » et « l’autre » est abolie 

    ( c’est l’étape la plus haute)

     

    HUM  (Indivisibilité)

    La pureté est acquise par l’union indivisible de la méthode et de la sagesse.

    Le Bouddhisme enseigne que la pureté réside en soi-même. Nous avons en nous-mêmes les germes. Mais la vie qui nous est donnée nous aide à y parvenir.

     

     

 

Chacune des syllabes récitées seules permet de s’approprier la qualité qui leur correspond. Mais si vous les récitez toutes dans cette formule, leur pouvoir n’en sera que démultiplier. L’idée est qu’en associant toutes ces qualités, vous progressiez sur la voie de l’Eveil et vous permettiez au monde d’être meilleur. 

 

 

Om mani padme hum, chacune des syllabes est censée guérir d’un mal physique ou psychique 

 

 

Om guérit de l’Orgueil

Ma guérit de l’Envie     

Ni guérit de la passion      

Pad guérit de la torpeur    

guérit de l’avidité       

Hum guérit de la haine  

Réciter cette formule vous permettra non seulement de vous aider à vous méditer et à atteindre l’Illumination. Mais elle vous permettra aussi de vous prévenir de toutes ces mauvaises pensées et ces mauvais sentiments et ce afin de vous permettre de répandre la joie autour de vous. 

 

OM MANI PADME HUM MOULIN PRIÈRE

 

La formule Om Mani Padme Hum est très riche et possède d’autres significations dans le bouddhisme Vajrayana

De fait, toute la doctrine lamaïste se résume dans cette formule : om adoucit les tribulations du peuple ; ma apaise les angoisses des lamas ; ni soulage les chagrins et les afflictions des hommes ; pe diminue les douleurs des animaux ; hum enfin tempère les souffrances et les peines des damnés.

Le but de cette formule lorsqu’elle est écrite sur des drapeaux ou sur des moulins à prière est de faire en sorte qu’elle soit diffuser dans toutes les directions du monde et ce pour en faire profiter tout le monde, qu’on soit humain, animal ou plante. 

Selon Donald Lopez de l’Université de Chicago, auteur et spécialiste du Vajrayana, Manipadmé serait un vocatif interpellant Manipadmā, donc un autre nom d’Avalokiteshvara, sous forme féminine. Il dénonce aussi une autre interprétation racoleuse de ce mantra qui a été faite par certains auteurs. 

En effet dans le langage codé, dit « crépusculaire », du tantrisme, le lotus se réfère au vagin, alors que le mani ou le vajra désigne le pénis. Mais selon lui, ces connotations ne sont pas évoquées ici, et ne justifient pas une traduction telle que « Hommage au joyau dans le lotus »: « en se basant sur les sources tibétaines et sur une analyse de la grammaire, il apparaît que le mantra ne peut pas signifier le joyau dans le lotus et que les infinies variations de cette mésinterprétation sont seulement fantaisistes »

Même s’il est vrai que la symbolique sexuelle reste très présente dans le Vajrayana, il ne faut pas surinterpréter cette formule qui cherche avant tout à permettre au pratiquant d’atteindre la sagesse et la compassion. 

 

Chenrezig Tchenrézi Avalokiteshvara om mani padmi hum Dalaï-Lama

 

Le Mantra et le Dalaï-Lama ne font qu’un puisque sa sainteté est considéré comme une émanation de Tchenrézi – Avalokitseshvara.

 

 

 

 

Chenrezig Tchenrézi Avalokiteshvara om mani padmi hum Dalaï-Lama

 

 

Tingsha-Om mani padmi hum

Tingsha-Om mani padmi hum 

 

Venez découvrir nos statuettes et objets rituels himalayens  sur notre

site MESINDESGALANTES.COM !

Ou venez les choisir dans notre boutique du Marais à PARIS.

En effet selon un adage Hindou

« Si on le contemple c’est Dieu, si on le regarde c’est une pierre »  

 

MES INDES GALANTES 

99, rue de la verrerie 75004 PARIS

Métro Châtelet / Hôtel de ville

 

 

 

 

 

 

 

© 2021 Mes Indes Galantes Blog