Mo Hom, la chemise Thai et son Indigo

Je partage:

 

Quand vous visitez le nord de la Thaïlande, vous pouvez encore voir des habitants habillés du vêtement traditionnel, le Mo hom, qui s’écrit ม่อฮ่อม en Thai.

Le Mo hom, le vêtement populaire traditionnel du nord de la Thaïlande 

 

 

Ce mot , qui vient du thaïlandais local, fait référence à sa couleur : mo  signifie pot et hom  se réfère à la plante indigo dont les feuilles et les tiges produisent un colorant dont la couleur bleu profond caractéristique, varie du bleu foncé au bleu clair.

Si le bleu de travail désigne l’uniforme des ouvriers français de la fin du XIXe siècle, Mo Hom est le bleu Indigo des workers du nord de la Thailande. Cette chemise veste Mécano asiatique  pourra redonner un sens à votre dressing .

 

chemise indigo bleu travail thailande

 

 

La couleur indigo vif est l’une des plus anciennes couleurs connues de l’histoire.

Elle date de 6000 ans.  Les civilisations anciennes de Mésopotamie, d’Egypte, de Grèce, de Rome, d’Afrique et d’Asie  utilisaient déjà l’indigotier pour obtenir des colorants considérés comme les plus beaux qui soient.

Mais, en Thaïlande, le nom de « Mo hom »  est donné à la chemise traditionnelle qui est teintée en couleur  « marine noire ».  

 

chemise chinoise mao indigo bleu travail achat paris mes indes galantes

L’origine de la chemise Mo Hom

Située à une centaine de Kms de Chiang Mai, la province de Phrae est connue pour ses vêtements Mo Hom de couleur indigo. C’est au village de Ban Thung Hong à 4  Kms de la ville de Phrae que l’on fabrique les plus beaux Mo Hom.

L’histoire ne dit pas clairement en quelle année le Mo hom a été créé, mais cette teinture bleu marine, presque noire à été implantée par des migrants du Chiangsaen et du Laos.

Bien que Mo hom soit le mot local utilisé à Lanna pour désigner la chemise de couleur marine noire, celle-ci  n’est pas la chemise originelle que portaient les hommes de Lanna.  C’était une chemise en coton blanc appelée « Hadookshirt ».

chemise blanche chiang mai

Les vêtements Mo Hom sont portés par les paysans locaux depuis des générations. Initialement, ils répondaient à un besoin de robustesse lié au travail de la terre.

Les hommes portaient la chemise Mo hom sans col à manches courtes, fermée par des boutons ou une cordelette à nouer reliée à des ficelles,  comme une sorte de chemise chinoise, sur des pantalons longs.

 

 

Les femmes portaient un chemisier à manches longues sans col et une jupe tube boutonnée, connue sous le nom de « Sin Lae ».

Le tissu léger est à la fois résistant et confortable, Ses propriétés hermorégulatrices l’adaptent au climat tropical chaud et humide.

 

CHEMISE CHINOISE THAI BLEU INDIGO

Les secrets de la teinture Mo Hom

L’art du  Mo hom est lié au mode de vie du peuple Phrae  La fabrication nécessite un processus de teinture compliqué qui prend plus de temps que d’autres types de teinture naturelle. Les colorants sont obtenus à partir de plantes que l’on ne peut  trouver que localement, notamment les feuilles de Hom, Kram et Homkriea. 

La couleur est particulièrement résistante. Les colorants naturels Mo hom résistent à la lumière, contrairement aux autres teintures naturelles. Le tissu Mo hom a une odeur distincte qui éloigne les insectes. Il protège son propriétaire des rayons ultraviolets trop forts.

Le procédé de teinture très ancien Mo hom, spécifique du nord de la Thaïlande,  implique plusieurs étapes  au cours desquelles le tissu est plongé dans un pot contenant un colorant indigo auquel ont été mêlés plusieurs ingrédients.

 

 On trempe d’abord les feuilles de hom dans de l’eau jusqu’à ce qu’elles pourrissent.  L’odeur est désagréable et la préparation prend une couleur verte.

 On retire alors les feuilles pourries et on réintroduit des feuilles fraîches qu’on laisse fermenter jusqu’à ce que l’eau sente plus fort et devienne bleue.

Toutes les feuilles sont alors retirées et on ajoute du citron vert à la préparation.

On remue jusqu’à ce que l’eau devienne bleue foncée..

La préparation est filtrée puis  versée dans un grand pot en terre appelé « MohHom » avec certains ingrédients tels que le curcuma, le SomPoi brûlé (Acacia concinna) et  une préparation à base de cendre  et d’alcool.

 

 

Le tissu est alors plongé dans le pot pour être teint. Normalement, il est nécessaire de teindre le tissu  en plusieurs fois pour obtenir une belle couleur. Ils sont donc plongés deux fois par jour pendant trois jours consécutifs.

Les tissus Mo hom authentiques, qui ont une couleur profonde,  sont généralement teints plus d’une dizaine de fois.

La couleur peut s’estomper avec le temps.  Aussi, dès que le tissu commençait à se décolorer, avant son usure complète, autrefois, on le reteignait à nouveau.

 

 

«le bleu de travail est un uniforme plus radical que la mode».

Olivier Saillard, ancien directeur du Musée de la Mode 

La Mo Hom est une veste chemise pour  homme ou femme qui se moque des tendances et des dictats de la mode. Pas besoin d’avoir été hippie  ou être anticapitaliste pour être insoumis à la mode. Son minimalisme efficace vous permettra de vous libérer des désirs et  souffrances de notre société de surconsommation .

 

veste bleu travail

Venez découvrir notre collection de Kurta ,Tunique, Chemise et Robe en Chikan  sur notre site MESINDESGALANTES.COM !

Ou venez les choisir dans notre boutique du Marais à PARIS.

MES INDES GALANTES 

99, rue de la verrerie 75004 PARIS

Métro Châtelet / Hôtel de ville

Le meilleur du royaume de Siam à Paris…

Itinéraire

Votre emplacement: Utiliser ma position actuelle

 

 

 

 

 

 

© 2019 Mes Indes Galantes Blog