Je partage:

 

La Kumari est une jeune fille népalaise choisie parmi d’autres selon des critères physiques précis qui, entre ses 3 ans et ses premières règles, est considérée comme une déesse vivante et la représentation de la Déesse sur Terre.

 

La légende de la Kumari

L’histoire se passe il y a plus de 300 ans, au XVIIème siècle, lors de la dynastie Malla. Le roi Malla de Katmandou sort chaque nuit du palais pour rejoindre une jeune fille, fille d’orfèvres, qui prétend être habitée par l’esprit de la déesse Taleju Bhavani (déesse privée du roi).

 

Taleju Devi

 

Le roi joue tous les soirs aux dès avec la jeune demoiselle, mais ne la touche jamais. De fait, Kumari, signifie vierge. Et elle l’est. Or, la reine suspecte le roi de la tromper avec cette déesse. Aussi, une nuit décide-t-elle de le suivre pour les espionner. La déesse s’en rend compte et elle devient folle d’avoir ainsi été trompée et considérée comme une amante du roi. Furieuse, elle part. Le roi ne la reverra jamais. Mais il peut la décrire parfaitement, et c’est ce qu’il fait. Il envoie sa garde rechercher la jeune fille, avec 32 critères.

 

Les critères pour être une Kumari

Kumari signifie “princesse”, “vierge”. Des petites filles issues de familles bouddhistes sont choisies, dès l’âge de trois ans, parmi des milliers de candidates par un comité de prêtres bouddhistes. Elles doivent répondre à trente-deux critères parmi lesquels on trouve :

Avoir le corps en forme de feuille de saptacchata

Avoir le corps proportionné comme un nyagrodha (figuier des banians)

Avoir un corps robuste

Avoir un corps pur

Avoir une belle ombre

Avoir une ombre dorée

Avoir les pores de la peau bien délimités

Avoir la voix grave comme celle d’un moineau

Avoir les cheveux raides et tournés vers la droite

Avoir les cheveux noirs

Selon les hindous et les bouddhistes, la jeune fille est la réincarnation  de Kali, la divinité mère destructrice et créatrice de l’hindouisme ou alors de Taleju devi, femme de Vishnou.

 

Kali - Kumari - Mes Indes Galantes - Statue - Achat

Kali, Mes Indes Galantes boutique

 

Le processus de sélection de la jeune fille demeure secret. Des épreuves secrètes sont évoquées. Selon la tradition, l’élue doit ignorer la peur, avoir des yeux, des dents et des cheveux parfaits. Son pouvoir dure jusqu’à sa puberté, âge auquel elle doit se retirer, laissant la place à une autre.

 

 

Dans le passé, c’est la déesse qui conférait au monarque du pays le droit de régner chaque année. Si la coalition maoïste au pouvoir n’a pas abolie la cérémonie d’intronisation, elle a en revanche supprimé cet attribut. Ce rituel hindouiste est désormais surtout une aubaine pour le tourisme.

 

La vie après la première goutte de sang

La reconversion n’est pas facile pour ces petites filles après  l’arrivée de la première goutte de sang. En général, les premières règles, mais ça peut être un coup, une égratignure, une gencive sensible. Les filles doivent alors retrouver une vie normale. Une vie qu’elles n’ont jamais connu. Et c’est très difficile. Outre le fait qu’elles ont été adorées et servies pendant des années (elles ne savent pas s’habiller, ni se laver, se coiffer, cuisiner) les kumari reçoivent une instruction moindre. Elles ne savent pas toutes lire correctement, ni compter. Elles ne savent pas tellement marcher avec des chaussures, elles leurs étaient interdites avant même de savoir marcher correctement.

 

Kumari - Mes Indes Galantes Blog - Népal - Signification

 

Enfin, une légende raconte que si un homme épouse une kumari, il meurt dans l’année… Alors, ils sont peu nombreux à prendre le risque. Les anciennes déesses finissent souvent leur vie dans la rue, pauvres, sales, loin du faste qu’elles ont connu lors des premières années de vie.

Heureusement, depuis 1991, différentes associations ont agi pour défendre l’application des droits de l’homme et ainsi obliger les kumari à une éducation « normale », l’apprentissage de l’anglais, savoir lire, écrire, compter, comme tous les enfants de leur âge. Et ceci afin qu’après leur vie de déesse, elles puissent se débrouiller, faire des études et vivre leur vie selon leurs choix.

 

Kumari - Mes Indes Galantes Blog - Népal - Signification

 

Venez découvrir nos statuettes de divinités et nos objets rituels himalayens sur notre site MESINDESGALANTES.COM !

Ou venez les choisir dans notre boutique du Marais à PARIS.

En effet, selon un adage indien

« Si on le contemple c’est Dieusi on le regarde c’est une pierre ».

MES INDES GALANTES 

99, rue de la verrerie 75004 PARIS

Métro Châtelet / Hôtel de ville

 

Mince Maya

 

© 2021 Mes Indes Galantes Blog