Je partage:

 

La Bodhisattva Cundhi est une bodhisattva assez mineure qui est pourtant vénérée par toutes les écoles bouddhiques y compris le tantrisme.

 

AIDE A ACCOMPLIR SES PROJETS – PROTECTION DES ENFANTS – PROTECTION DES FEMMES ENCEINTES

 

Elle est aussi appelée Cundhi Avalokiteśvara, ou encore Maîtresse des dieux et des hommes (Devamanuṣapati), ou enfin Cundhi “Mère de tous les bouddhas”….

C’est un des six Avalokiteśvaras, et est considérée comme la mère (spirituelle et non pas biologique bien entendu) de toutes les divinités appartenant à la famille du Lotus (voir les Jina pour plus d’explications), et la mère de soixante-dix millions de bouddhas.

Ce chiffre ne doit pas vous étonner. De fait, parmi les évolutions que le bouddhisme a connu, on note une multiplication assez exponentielle du nombre de divinités vénérées dans le bouddhisme et une complexification du panthéon, ce qui explique qu’on trouve autant de Bouddha.

 

Cundhi Mes Indes Galantes Blog

 

Cundhi, ou Candra ou encore Cunda, est un bodhisattva considéré tantôt comme une forme féminine d’Avalokitésvara, tantôt comme une émanation de Vajrasattva, ou Vairocana, dont elle porte parfois la représentation sur sa couronne. Elle aurait donné naissance à 70 millions de bouddhas, ce qui explique sa désignation de mère des bouddhas.

Quand on dit qu’elle a “donné naissance”, cela sous-entend qu’elle les a amenés sur la voie de l’Illumination et du Nirvana, et non pas qu’elle leur a donné vie. C’est grâce à son aide que certains bodhisattvas (des êtres très sages qui au-départ ne souhaitent pas atteindre l’état de Nirvana pour aider les êtres) deviennent des Bouddhas.

Le fait qu’elle ait aidé tant de Bouddha montre sa puissance en tant que divinité, pourtant mineure.

Cundhi est vraisemblablement  dérivée d’Ushas,  la déesse de l’Aurore des Hindous. Dotée d’un seul visage mais de nombreux bras elle est soit blanche comme la lune, soit verte.

 

Cundhi Mes Indes Galantes Blog

 

Elle se présente sous les traits d’une déesse extrêmement belle, ayant en général trois yeux et dix-huit bras. Dans ses mains on trouve un lotus, une épée, une boule bleue, une lance à cinq pics, une couronne de fleurs, un vase, une corde, une conque, une boîte de soutras, etc.,

Tous ces objets sont des symboles de l’extinction des calamités et des erreurs que vous avez pu faire dans votre vie, de l’augmentation du bonheur et de la durée de vie, et de la naissance dans le Monde de la Béatitude extrême, etc.

La dhāraṇī (formule) de la bodhisattva Cundhi est très connue par son efficacité, tous les récitateurs, y compris ceux qui mènent une vie conjugale, boivent du vin et mangent de la viande, peuvent en tirer profit. En voici la dhāraṇī : « Namaḥ saptānām, samyaksambuddha, koṭīnām, tadyathā, om, cale, cule, cundhe, svāhā!»

 

 

Venez découvrir nos objets rituels himalayens  et nos statues de divinités sur notre site MESINDESGALANTES.COM !

Ou venez les choisir dans notre boutique du Marais à PARIS.

MES INDES GALANTES 

99, rue de la verrerie 75004 PARIS

Métro Châtelet / Hôtel de ville

 

© 2021 Mes Indes Galantes Blog