Mère Teresa, la Sainte Thérèse de Calcutta

Je partage:

 

Mère Teresa, née Anjezë Gonxhe Bojaxhiu, canonisée par l’Église  comme sainte Teresa de Calcutta, est une religieuse catholique et missionnaire albanaise prix Nobel de la paix en 1979.

 

Mère Teresa revêtue, en son humanité, du Pouvoir et de la Sainteté divine

Mère Teresa avait compris que prier c’est aimer Dieu et, parallèlement, tout être quel qu’il soit, afin d’obtenir pour lui une aide dans ses difficultés.

 

 

« Le manque d’amour est la plus grande pauvreté »

« Par mon sang, je suis albanaise. Par ma nationalité, indienne. Par ma foi, je suis une religieuse catholique. Pour ce qui est de mon appel, j’appartiens au monde. Pour ce qui est de mon cœur, j’appartiens entièrement au Cœur de Jésus. »  Mère Teresa.

 

Mère Teresa, d’une famille albanaise, est née à Skopje en Macédoine, le 26 août 1910. Très tôt, elle a ressenti un appel de Dieu à partir témoigner de son Amour dans les pays qui ne le connaissaient pas.

A 18 ans, elle rejoint une communauté de religieuses missionnaires irlandaises. Envoyée en Inde où elle prononce ses premiers vœux,elle enseigne d’abord dans un lycée de Calcutta mais, très marquée par la misère et la souffrance qu’elle perçoit autour du couvent, elle obtient de se consacrer aux plus pauvres des pauvres dans les taudis de cette ville surpeuplée.

 

Seule et sans moyens, ne dépendant que de la Volonté divine, elle fonde une école en plein air pour les enfants des bidonvilles. Bientôt des bénévoles la rejoignent et elle bénéficie de soutiens financiers.

 

Peu à peu, de sa Foi et de son courage, naît en 1950, un nouvel Ordre,« Les Missionnaires de la Charité » dont la tâche première est d’aimer et de prendre soin des personnes abandonnées dans la pauvreté et la souffrance. Ils organisent l’aide nécessaire aux victimes de catastrophes naturelles, d’épidémies, de famine et prennent les réfugiés en charge.

Leur action s’étend maintenant en Asie, en Afrique, en Amérique Latine. En Amérique du Nord, en Europe et en Australie, l’Ordre s’occupe principalement, selon les besoins, de personnes enfermées, d’alcooliques, de malades du SIDA

« Quand je suis blessée, donne-moi quelqu’un à consoler »

“Seigneur, quand je suis affamé, donne-moi quelqu’un qui ait besoin de nourriture. Quand j’ai soif, envoie-moi quelqu’un qui ait besoin d’eau. Quand j’ai froid, envoie-moi quelqu’un à réchauffer. Quand je suis blessé, donne-moi quelqu’un à consoler.”

Pour la première fois, dans la vie religieuse chrétienne missionnaire, la contemplation et l’action se sont unies en Dieu, portées par des hommes et des femmes consacrés, aidés par des « collaborateurs » laïcs dans plus de 50 pays.

Le travail de Mère Teresa a été reconnu et acclamé dans le monde entier.Il a reçu, notamment, en 1972, le prix Nehru pour sa promotion de la Paix et de la Compréhension internationales.

L’Inde a déclaré le lendemain de sa mort, un jour de deuil national. Puis elle a lui offert des funérailles nationales, dans le célèbre Stade de Calcutta. Sa mort  a été l’occasion d’un hommage unanime, rassemblant des croyants de toutes les religions.

 

De la béatification à la canonisation de Mère Teresa

mère Teresa Mes Indes Galantes PARIS

Le 4 septembre 2014, dix-neuf ans après sa mort, le pape François lors d’une messe de canonisation fait d’elle une sainte.

 

Elle aura réalisé 2 miracles reconnus comme tels par l’Eglise, deux guérisons toutes à fait inexpliqués

Son premier miracle se serait déroulé en 1998, un an pile après la mort de la religieuse. Alors qu’une jeune Indienne, Monica Besra est entre la vie et la mort, dans un centre fondé par la religieuse. Un an après la mort de Mère Teresa , sa tumeur ovarienne ne luis laissant aucun répit, deux sœurs la transporte dans une église. Après avoir aperçu une lumière aveuglante sortie d’une photo de Mère Teresa, deux soeurS offrent à la jeune femme un médaillon béni par Mother Teresa. Quatre heures plus tard, Monica se réveille, et découvre qu’elle marche de nouveau normalement. 

En 2008, un ingénieur brésilien souffrant de tumeurs au cerveau, se met à prier Mother Teresa en s’appliquant certaines de ses reliques sur la tête. Son état nécessitant une opération, ses chirurgiens le découvrent miraculeusement éveillé et toutes les souffrances ayant disparus sur la table d’opération.

 Ces deux miracles ont été attribuées à Mère Teresa, , qui pour l’Eglise était investie d’un pouvoir « divin

 

 

MES INDES GALANTES, c‘est aussi une boutique de statuettes, de bijoux et de vêtements traditionnels asiatiques.

MES INDES GALANTES

99, rue de la Verrerie

75004 PARIS

Le Meilleur de l’Asie à Paris

 

 

mère Teresa Mes Indes Galantes

 

Sélection de très belles prières de Mère Teresa

 

Répandre ton odeur…

Doux Jésus, aide-nous A répandre ton odeur Où que nous allions. Inonde nos âmes De ton esprit et de ta vie. Transperce toute notre existence Et fais-la tienne complètement Que toute notre vie ne soit plus Qu’un reflet de ta lumière, Et sois en nous de manière à ce que Chaque âme que nous rencontrons Puisse sentir Ta présence dans notre âme. Fais-leur lever les yeux pour ne plus voir en nous, Mais seulement toi !
Amen

Trouver le bonheur

Mon doux Seigneur, que je te découvre aujourd’hui et tous les jours dans la personne de tes malades et qu’en les servant, je te serve aussi ;
Que je te reconnaisse aussi quand tu te caches sous le déguisement de ceux qui sont facilement irritables, exigeants et déraisonnables, et que je dise : «Jésus plein de patience, comme il est doux de te servir»
Seigneur, donne-moi cette foi qui désire et mon travail ne sera jamais ennuyeux.
Je trouverai toujours du bonheur à supporter les humeurs et à accomplir les souhaits des pauvres souffrants.

© 2021 Mes Indes Galantes Blog