Je partage:

 

Le batik (mot javanais) est une technique d’impression des étoffes pratiquée dans des pays tels que le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Togo, la Chine, la Malaisie, l’Indonésie, l’Inde, Maurice, Madagascar, le Sri Lanka etc. « Le Batik indonésien » a été inscrit en 2009 par l’UNESCO sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

 

Batik indonésien Indonésie Technique d'impression Patrimoine immatériel

 

Les origines du batik remontent à un peu plus de mille ans, et cette technique d’impression, utilisant « l’épargne », se retrouve dans plusieurs communautés d’Afrique de l’Ouest, du Moyen-Orient et d’Asie (Indonésie notamment).

On parle de batik indonésien mais on devrait plutôt parler au pluriel, car chaque île, a développé un batik qui lui est propre.

Cette forme de peinture sur textile atteint son apogée dans le batik javanais, le plus élaboré de tous. Les hauts lieux de la fabrication encore très artisanale sont donc à Java, où l’on distingue deux grands styles :

  • celui des villes royales de Solo, Yogyakarta et Banyumas dans le centre de l’île ;
  • celui de la côte nord ou Pasisir, représenté notamment par Cirebon, Pekalongan et Lasem.

 

Batik indonésien Indonésie Patrimoine immatériel

 

L’inscription sur la liste du patrimoine immatériel, a permis au batik de revenir à la mode en Asie et dans le monde, cela permet aussi de sauvegarder les techniques traditionnelles de sa réalisation.

Il se déploie sur de très nombreux vêtements : pantalons, chemises mais aussi paréos et t-shirt.

Si vous êtes curieux de découvrir les autres destinations où Mes Indes Galantes s’est rendu en Asie, n’hésitez plus et allez faire un tour sur notre blog !

Venez découvrir nos objets d’art indonésien sur notre e-shop ou directement dans notre magasin situé dans le Marais, 99 rue de la Verrerie !

 

« de 2 »

© 2021 Mes Indes Galantes Blog