Amoghapasa Lokeshvara

Je partage:

 

Amoghapasa Lokeshvara est une forme d’Avalokitesvara, le bodhisattva de la compassion le plus aimé du Tibet.

Un bodhisattva est un être qui a atteint l’Illumination mais qui décide de ne pas atteindre le Nirvana afin d’aider les autres sur le chemin de la Sagesse. Chaque bodhisattva possède plusieurs formes, courroucées ou paisibles, qui en général protègent de dangers particuliers. Ici cette forme particulière peut être soit masculine soit féminine. 

 

 

 

Iconographie

Généralement Amoghapasa est à quatre faces et à huit bras et il se tient debout sur un lotus.

Généralement il est habillé d’un dhoti couleur safran.

Il porte dans ses quatre mains droites :

le Vajra (foudre-diamant), une arme de jet qui symbolise à la fois la pureté de la doctrine bouddhique et son invincibilité face à ses ennemis,

l’épée,

l’aiguille,

l’arc,

tandis que les quatre mains gauches portent :

la clochette, représente le principe féminin (là où le vajra représente le principe masculin), la perfection de la sagesse et l’expérience directe de la plénitude ultime.

le trident,

une corde et

une flèche.

La corde est son attribut principal et d’ailleurs son nom Amoghasapa signifie « celui à la corde inébranlable ». Il s’en sert à la fois pour emprisonner les ennemis du bouddhisme, les démons, mais aussi pour ramener sur le droit chemin ceux qui s’en sont écartés. Sa monture est le cerf. Il possède également le troisième oeil, ses trois yeux lui permettent d’observer les trois mondes, celui des Hommes, celui des Dieux et celui des Démons, protégeant ainsi les Vertueux. 

 

 

Amoghapasa Lokeshvara et ses 4 pairs de bras

 

 

Venez  découvrir nos statuettes et objets rituels himalayens  sur notre site MESINDESGALANTES.COM !

Ou venez les choisir dans notre boutique du Marais à PARIS.

En effet selon un adage Hindou

“Si on le contemple c’est Dieux, si on le regarde c’est une pierre”  

 

MES INDES GALANTES 

99, rue de la verrerie 75004 PARIS

Métro Châtelet / Hotel de ville

 

 

Auteur : Mince Maya – Ecole du Louvre

 

 

© 2021 Mes Indes Galantes Blog