Je partage:

 

Yama est le dieu de la mort et des enfers.

 

ABSENCE DE PEUR DE LA MORT – PARDON DES FAUTES – PROTECTION

 

yama dieu mort inde Tibet

 

Yama dans l’hindouisme

Yama est le roi et le juge des morts,  symbole du pouvoir absolu du karma et souverain des pretas, esprits affamés des enfers. Dans l’hindouisme, il est dit qu’il règne sur les morts, assis au centre des régions de l’Enfer. Ceux qui ont commis des fautes sont amenés devant lui, questionnés et jugés, puis sont amenés par des démons dans un endroit particulier pour qu’ils y reçoivent leur punition.

Yama, qui porte aussi le nom “d’exécuteur” ou de “Roi de Justice” préside donc le tribunal des morts. Il est aidé dans sa tâche par son assistant Chitragupta qui lui présente la liste des actions des défunts.

yama dieu des morts

Chitragupta à droite de Yama – British Muséum

 

Il est dit qu’il est le seul, parmi les dieux, à mourir. Il meurt en effet chaque mois, mais renaît trois jours plus tard. Ce serait lui qui aurait montrer la voie des Enfers aux premiers Hommes morts et ce afin qu’ils y soient jugés, bons ou mauvais, puis envoyés en Enfer ou dans les Cieux.

Yama fait partie des dikpalas ou gardiens de l’espace. Il est le gardien du sud, généralement considéré comme néfaste.

 

Yama, son iconographie

Dans l’hindouisme, Yama nous est présenté comme un dieu assez souvent colérique et qu’il vaut mieux ne pas énerver !

 

sculpture yama dieu

 

Dans l’hindouisme, Yama est souvent figuré comme un homme assez musclé, assis sur un buffle. Il tient une massue dans la main, arme dont il se sert pour juger les âmes récalcitrantes. Il exprime souvent une certaine colère ou cherche du moins à effrayer ceux qui auraient envie de commettre une faute.

 

yama dieu divinité inde

Temple de Rajarani, Bhubaneshvar, Orissa : Yama, gardien du Sud

Il porte souvent une couronne qui rappelle qu’il règne sur le royaume des morts et qu’il est le roi des Enfers Il tient dans sa main droite un gourdin en forme de fémur surmonté d’un crâne (khatvanga) et dans la gauche un nœud coulant (paśu) .

 

 

Yama , dans le bouddhisme

 

 

Yama est également le dieu de la mort et le seigneur des enfers dans le bouddhisme. Il est un peu éclipsé par Mara, dieu des réincarnations qui cherche, d’après la légende, à détourner le Bouddha de l’Eveil. Il est comme l’intendant du karma et de ses rétributions, c’est lui qui décide si l’humain qui arrive en Enfer a effectué suffisamment de bonnes actions pour pouvoir se réincarner dans une vie meilleure, ou si, au contraire, il se réincarnera en animal. Par ailleurs, si les actions de l’homme ou de la femme ont été mauvaises, celui-ci ou celle-ci est condamné à rester un temps en Enfer, le temps que ses fautes soient pardonnées. Bien entendu, plus le crime commis est grave, plus le temps passé en Enfer sera long.

 

 

Yama, son iconographie

 

yama dieux des morts

 

Dans le bouddhisme tantrique, il a une figure terrible entourée de crânes humains, affublé d’une épée.

 

yama naraka dieu mort

 

Sa peau est d’un bleu très foncé, presque noir. Il a une apparence courroucée, avec les yeux exorbités, les crocs saillants. Il porte de nombreuses parures de crânes ou d’os.

Il  possède une tête de taureau avec troisième œil et porte sur la tête une couronne de crânes. Par ailleurs, ses cheveux s’élèvent et forment comme une sorte de flamme. Il effectue la posture fendue vers la droite (c’est-à-dire qu’il avance sa jambe droite vers la droite), qui est une posture qui montre l’action et la capacité de la divinité à agir. Parfois, il peut se tenir assis sur un taureau et tient une hache dans sa main droite et une coupe crânienne dans sa main gauche.  

 

thangka yama dieu mort

 

 

Comme toutes les déités courroucées, Yama ne possède pas cette apparence effrayante afin de terrifier les fidèles. Il se sert de cette apparence pour mettre en garde ceux qui voudraient se détourner du droit chemin en leur montrant quelles souffrances les attendent en Enfer s’ils persistent à vouloir commettre de mauvaises actions. Il se sert également de son apparence courroucée pour effrayer les démons qui voudraient convaincre les fidèles de s’écarter de la sagesse.

 

yama tibet peinture

 

Venez découvrir nos statuettes de divinités et nos objets rituels himalayens sur notre site MESINDESGALANTES.COM !

Ou venez les choisir dans notre boutique du Marais à PARIS.

En effet, selon un adage indien

« Si on le contemple c’est Dieusi on le regarde c’est une pierre ».

MES INDES GALANTES 

99, rue de la verrerie 75004 PARIS

Métro Châtelet / Hôtel de ville

 

 

 

sculpture yama cambodge

Yama – Roi lépreux – Cambodge

 

 

yama dieu mort yami

Yama et sa soeur Yami

 

yama chine musée guimet paris

Roi des enfers (Yama) le cinquième – Chine septentrionale (Shanxi) – Dynastie Ming (1368-1644), douzième année de l’ère Zhengde (1517) – Fonte de fer. DR

 

Maya Mince

 

© 2021 Mes Indes Galantes Blog