Les Bouddha de la semaine

Je partage:

 

Dans les pays du Sud-Est asiatique, et notamment en Thaïlande, chaque jour de la semaine est attribué à un Bouddha se tenant dans une posture spécifique. Ces postures commémorent différents actes importants qui ont marqué sa vie. Les fidèles prient traditionnellement le Bouddha du jour de leur naissance. On appelle ces Bouddha : Bouddha de la semaine (Bouddha du lundi…). Découvrez nos Bouddha thaïs.

 

Bouddha de la semaine Bouddha thaïs Bouddha lundi Mes Indes Galantes

En fait, il en existe 8 car le jour du mercredi est divisé en deux parties, 18 h (correspondant au coucher du soleil ou tombée de la nuit en fonction des pays) étant l’heure de référence dans certains pays mais minuit est l’heure de partage du jour pour les Thaïs. Par ailleurs, ce n’est pas le Bouddha du lundi qui commence la semaine !

 

Bouddha du dimanche – Phra Tawai Neth

 Sept jours de recherche

 Couleur associée : Rouge

 

 

C’est la position du futur Bouddha qui s’appelle encore Siddhartha Gautama dans l’une de ses existences antérieures de Boddhisattva, saint homme du bouddhisme, se situant entre les fidèles et la perfection représentée par le Bouddha.

Posture : il est debout, les mains croisées tournées vers l’intérieur, la main droite posée sur la main gauche. Cette attitude représente la période après que Bouddha eut atteint l’illumination alors qu’il était assis sous l’arbre de la Bodhi (un ficus). Il se leva et contempla pendant sept jours, dans une profonde méditation, cet arbre sous lequel il avait atteint le suprême et complet éveil. Il garda alors les yeux ouverts et regarda devant lui sans bouger pour atteindre la complète intériorité.

Vous qui êtes né(e) un dimanche vous êtes sage, respectable, aimé(e) par votre famille et vos amis. Votre profession optimale est directeur, fonctionnaire, médecin, commerçant ou artisan. Votre animal est le lion. Vos fleurs : bougainvillier, hibiscus, magnolia. Légumes : patate et taro. Vos pierres précieuses : grenat, rubis, corail, zircon, diamant.

 

Bouddha du lundi – Pang Ham Yati

Pacifier ses proches

 Couleur associée : Jaune

 

Bouddha de la semaine Bouddha thaïs Bouddha lundi Mes Indes Galantes

 

Le Bouddha du lundi a la position du Bouddha pacificateur, une ou les deux mains avancées à hauteur de la poitrine marquent la volonté d’empêcher un conflit

Cette posture a pour origine un différend sur le partage de sources d’eau destinées à irriguer les terres. Bouddha prononça alors un sermon afin de mettre fin à la dispute.

Le Bouddha du lundi est le garant de la paix et maitrise les passions, voire appelle la fin de pluies diluviennes. Son attitude rappelle la parabole selon laquelle le Bouddha accomplit le miracle de calmer l’océan.

Les personnes nées un lundi ont usuellement une bonne mémoire, sont sérieuses et appliquées et aiment le voyage. On doit vous offrir topaze, ambre ou pierre de lune.

 

Bouddha du mardi – Pang Sai Yat

 Atteindre le nirvana

 Couleur associée : Rose

 

Bouddha de la semaine Bouddha thaïs Bouddha mardi Mes Indes Galantes

 

Posture couchée sur le côté droit, la main droite supportant la tête, la main gauche posée le long du corps, les deux pieds étendus à la même hauteur.

Quarante-cinq ans après son illumination (il est alors âgé d’environ 80 ans), sentant la mort venir, il réunit sa communauté de moines à Kusinâgar (Inde) afin de leur livrer son ultime sermon, les exhortant à faire preuve de vigilance dans la pratique du Dharma. Puis, le jour de la pleine lune du 6e mois, un mardi selon les textes, il entra en Parinirvana (fin de l’existence physique)

 

Ses dernières paroles à ses disciples furent :

« Comme une flamme soufflée par le vent va se reposer et ne peut être définie,

Ainsi, le sage libéré de l’individualité va se reposer et ne peut être défini.

Il a dépassé toutes les images et est allé au-delà du pouvoir des mots. »

 

La représentation du mardi le montre ainsi paisible, à l’aube de sa mort.

Natifs du mardi vous êtes sérieux, courageux, actifs avec, comme profession optimale policier, soldat, cuisinier, coiffeur ou pharmacien. La couleur du mardi est le rose d’où les fleurs associées type antigon leptopus, rose mais aussi belle de nuit. Corail, diamant et perle légèrement rosés seront votre parure. Votre animal est le taureau, votre végétal la calebasse ou la courgette.

 

Bouddha du mercredi (avant 18h) – Pang Umbat

 Recevoir les offrandes

 Couleur associée : Vert

 

Bouddha de la semaine Bouddha thaïs Bouddha mercredi Mes Indes Galantes

 

Posture debout, les deux mains tenant un bol d’aumône, les deux pieds joints. Cette posture est un rappel du devoir pour les moines de suivre la voie du détachement des choses matérielles et de pauvreté, ainsi que la nécessité d’aller chaque jour recevoir leur nourriture de la main des fidèles.

L’histoire raconte qu’après quatre années de son ministère, Bouddha se rendit dans sa cité familiale de Kapilavastu pour recueillir des offrandes auprès de la population de la ville et y visiter son père, son jeune frère et son fils. Son père fut consterné d’apercevoir son propre fils en attente de recevoir des aliments dans un bol d’aumône. Mais le bouddha le rassura et l’informa que la descendance même de Bouddha devrait réaliser le «pindabat», qui consiste à être réceptif aux adeptes qui apportent quotidiennement et avec dévouement des aliments aux bonzes (prêtres bouddhistes).

Encore aujourd’hui, tôt le matin, les fervents bouddhistes se rendent nourrir les bonzes qui parcourent pieds nus les rues de la ville pour recevoir la nourriture qu’ils ne pourront consommer que deux fois par jour, soit à 7 heures et à 11 heures. 

Vos végétaux : jasmin, lotus et gerbera, mangez de la papaye, de la groseille étoilée. Faites-vous offrir des émeraudes et du jade. Normalement si vous êtes né(e) le mercredi en journée vous êtes ambitieux, poli, créatif, artiste et votre profession optimale est banquier, chanteur ou musicien, designer.

 

Bouddha du mercredi soir – Phra Pang Reerai

Trouver la paix

 Couleur associée : Bleu foncé

 

 

Le bouddha du mercredi soir (après minuit et avant l’aube en Thaïlande) est en posture assise à l’occidentale.

Quand Bouddha rechercha la solitude en forêt pour méditer sans les distractions causées par les querelles de ses disciples, un éléphant lui apporta une offrande d’eau, dans la main droite qui est ouverte en signe d’acceptation. 

A sa droite en revanche, un singe tente de le piéger en lui présentant un nid rempli d’abeilles ou une offrande de miel, c’est en signe de refus que Bouddha ferme sa main. C’est le paradoxe du bien et du mal qui cohabite à l’intérieur de chacun, la rencontre des opposés, c’est surtout un appel à la vigilance.

Votre caractère, si vous êtes né(e) à ce moment-là : honnête, travaillant dur. Votre profession optimale : écrivain, médecin, scientifique, archéologue. Faites-vous offrir des lotus, gerbera ou jasmin, des émeraudes et du jade. Mangez de la papaye et de la groseille étoilée.

 

Bouddha du jeudi – Pang Samti

 Bouddha en méditation

 Couleur associée : Orange

 

 

Le Bouddha du jeudi est en position du lotus (position classique de méditation), avec la plante des pieds bien visible, les mains qui reposent sur les genoux, la droite au-dessus de la gauche avec tous les doigts tendus, paumes ouvertes vers le ciel (le mudra dhyani).

Après avoir reçu des paquets d’herbes de Sotthiya, il les dispersa pour s’en faire un siège sous un arbre Banyan. Il fit alors un vœu : «Ma chair, mes tendons, mes os et mon sang peuvent se tarir dans mon corps, mais sans atteindre l’illumination, je ne quitterai pas cette place.»

Avec sa forte détermination, il atteignit l’illumination. Dans cette position, le corps est réceptif à l’énergie qui entre par le haut de la tête et les paumes ouvertes des mains. Après avoir découvert les quatre Nobles Vérités, la souffrance, la cause de la souffrance, la cessation de la souffrance, la voie octuple, le bouddha est encore resté en méditation profonde durant sept jours.

Si vous êtes né(e) un jeudi : vous êtes de tempérament calme et on reconnait votre honnêteté et votre bon cœur. Alors comme job, n’hésitez pas : enseignant, juriste ou religieux ! Votre animal fétiche est le cerf ; les fleurs qui vous correspondent sont le lilawadee (fleur du frangipanier), l’héliconia, l’orchidée orange. Vous porterez idéalement opale, oeil de chat ou grenat orangé.

 

Bouddha du vendredi – Pang Ram Pueng

 Bouddha en contemplation

 Couleur associée : Bleu ciel

 

 

Le bouddha du vendredi se tient debout en posture de la circonspection du bouddha. Les deux mains croisées sur la poitrine, la main droite posée sur la main gauche.

Peu après avoir atteint l’illumination, tandis qu’il restait sous un arbre Banyan, Bouddha fut rempli d’hésitation devant la difficulté à communiquer le Dharma – son enseignement – au monde. Bouddha déclara qu’il était trop difficile pour les gens ordinaires de comprendre le Dharma et de le mettre en pratique. Il était sur le point d’y renoncer, quand Brahma descendit du ciel pour l’inciter à persévérer. Après sept jours, le Bouddha retourna à l’arbre Banyan. De là, il contempla la vérité, s’en pénétra et réalisa la profondeur où il était arrivé. Il sentit que les gens qui étaient esclaves de leurs passions auraient des difficultés extrêmes à le comprendre. Dans sa sagesse, il réalisa qu’il y avait des êtres qui pouvaient pénétrer le Dharma facilement, d’autres qui le pouvaient avec difficulté et d’autres qui n’y arriveraient pas.

Si vous êtes né(e) ce jour vous avez de l’ambition, vous aimez bien rigoler dans une ambiance conviviale. Vous seriez, idéalement, dans une profession artistique (musicien, chanteur, designer…). Vos fleurs sont l’hibiscus, la rose, le tournesol. En fruit : la pomme de rose, la cerise, le citron. Diamant bleuté, saphir ou turquoise compléteront de belle manière votre parure.

 

Bouddha du samedi – Pang Nak Prok

 Protégé par le roi Nagas

 Couleur associée : Violet

 

 

Le bouddha du samedi est assis en position méditative du lotus. Alors que le Bouddha allait atteindre l’Eveil, il se mit à pleuvoir pendant sept jours au cours d’une de ses méditations, le corps enroulé du Nâga (serpent en sanskrit) Muchalinda sur lequel il est posé le protège de la crue et des vagues. Le Nâga utilise d’autre part ses sept têtes pour protéger Bouddha de la tempête, du vent et de la pluie qui firent rage pendant sept jours. Le naga le protégea afin que le Bouddha puisse atteindre l’Eveil et ainsi apporter bonheur à tous les êtres.

Si vous êtes né(e) un samedi : vous êtes probablement calme, logique, introverti(e), avec un talent certain pour le travail manuel de précision. Votre animal représentatif est le tigre, votre fruit la papaye, votre fleur la liane-ail et vos pierres précieuses le saphir, l’onyx et le jade noir

 

Dans les temples :

Assis, debout, marchant… on voit souvent dans les temples en Thaïlande une rangée de sculptures représentant le Bouddha dans différentes postures. Généralement au nombre de 8 et suivant le même enchaînement, elles représentent différents épisodes de la vie du Bouddha.

Chacune est associée à un jour de la semaine. Mercredi est divisé en jour et nuit, et a donc deux postures associées. Tout le long, s’alignent des gobelets remplis de pièces, parfois des bols d’huile dans lesquels flottent des mèches allumées.

Pour être protégés du mauvais sort, les fidèles font des dons d’argent ou alimentent la lampe au pied de l’image du Bouddha correspondant au jour de leur naissance.

 

Thaïlande : Sukhothaï

 

Ce concept des « phra pracham wan keut », positions du Bouddha pour les différents jours de la semaine, est un mélange d’influences bouddhique et brahmanique. Il est donc possible d’en dénombrer 9, car la cosmologie hindoue associe un dieu à chaque planète. La neuvième représentation du Bouddha, Phra Ket, n’a pas de posture propre, ni de jour de la semaine.

D’autre part, lorsqu’un temple en Thaïlande organise une cérémonie pour apporter prospérité, chance et protection à ses fidèles, une neuvième représentation du Bouddha, dont la posture varie, est ajoutée aux 8 habituelles, car 9 est le nombre le plus chanceux en Thaïlande. En effet, 9 se prononce « kao » en thaïlandais, comme le progrès, le fait d’aller de l’avant.

 

Découvrez quel Bouddha vous correspond grâce à ce lien ! http://www.jlsigrist.com/naissance1.html

 

En résumé, quel Bouddha honorer, si vous êtes né un :

Lundi : Pang Ham Yat, le Bouddha du lundi est garant de la paix. La main droite levée à hauteur de la poitrine marque la volonté d’empêcher un conflit familial à propos du partage des ressources en eau.

 

Mardi : Pang Sai Yat, la position du Bouddha couché, à l’aube de sa mort.

 

Mercredi (jour) : Pang Um Bat, le Bouddha tenant un bol d’aumône. Représente la première fois où le Bouddha a permis aux villageois de Kapilavatsu – sa cité natale – de faire leurs dons.

 

Mercredi (après minuit et avant l’aube) : Pang Pa Lelai, le Bouddha à l’éléphant et au singe. Alors que le Bouddha, dérangé par les querelles de ses disciples, s’était isolé dans la forêt, le roi des éléphants vint nettoyer son siège et lui ramasser des fruits.

 

Jeudi : Pang Samathi, le Bouddha en tailleur, en position de méditation, au moment de son illumination.

 

Vendredi : Pang Ram Phueng, le Bouddha circonspect. Rempli d’hésitation devant la difficulté de communiquer son enseignement au monde, ses deux mains sont croisées sur la poitrine.

 

Samedi : Pang Nak Prok, le Bouddha au naga. Alors que le Bouddha avait atteint le nirvana, il se mit à pleuvoir pendant 7 jours au cours d’une de ses méditations. Le naga – serpent à 7 têtes ici – étire son corps pour le protéger des intempéries et du vent. 

 

Dimanche : Phra Tawai Neth, position du futur Bouddha qui s’appelle encore Siddhartha Gautama dans l’une de ses existences antérieures de Boddhisattva. 

 

Jeux des “Bouddhas de la semaine” :

 

Bouddha de la semaine Thaïlande Mes Indes Galantes

Thaïlande : Bouddha du jeudi, Bouddha du lundi… à vous de trouver lequel est lequel ! !

 

Allez, un petit jeu d’identification des 8 bouddhas de la semaine. Il vous suffit de trouver celui de gauche, après cela s’enchaîne normalement, sauf pour un jour qui en a deux, vous vous rappelez lequel ? Si jamais vous n’y arrivez pas, vous pourrez toujours relire au-dessus.

 

Devinette bouddhiste : 

Statue située au Wat Tha Ton en Thaïlande, dans la ville de Chiang Mai

 

Le neuvième niveau du Wat Tha Ton (Thaïlande), au-dessus de la localité éponyme abrite une statue de Bouddha de 9 m de haut. Le chiffre 9 est un chiffre sacré dans la culture bouddhiste. C’est d’ailleurs, sauf au Japon, un jour de chance.

Ma question est la suivante : Cette posture du Bouddha correspond à un jour précis de la semaine. Sauriez-vous trouver lequel ? En cas de panne sèche vous pouvez toujours vous aider de l’article précédent !

 

Dès que vous saurez quel Bouddha vous correspond, alors venez le retrouver sur notre site de Mes Indes Galantes.

 

Bouddha du mercredi – Thaïlande

 

Bouddha du lundi Statue Achat Mes Indes Galantes

Bouddha du lundi – Thaïlande

 

Bouddha du lundi Statue Achat Mes Indes Galantes

Une variante du Bouddha du lundi, qui lève les deux mains

 

Si vous souhaitez en apprendre plus sur la Thaïlande, explorez notre blog !

 

Venez découvrir nos statuettes, objets rituels et bijoux

sur notre site MESINDESGALANTES.COM !

Ou venez les choisir dans notre boutique du Marais à PARIS.

MES INDES GALANTES 

99, rue de la verrerie 75004 PARIS

Métro Châtelet / Hôtel de ville

 

© 2021 Mes Indes Galantes Blog