L’éventail en Plumes du Paon

Je partage:

 

L’éventail en plumes de paon, les magnifiques teintes irisées représentent la sagesse et l’accomplissement spirituel nés de la transmutation des poisons .

 

 

 

paon inde

 

 

Dans l’Inde du IIIème siècle avant J-C, le paon était le symbole de la dynastie et soutenait alors le trône sur lequel siégeait le grand empereur bouddhiste Ashoka. L’Hindouisme fit de cet animal sacré la monture du Dieu de la guerre, tandis que dans le bouddhisme, il était monté par le Bouddha rouge siégeant à l’Ouest, le grand Amitabha. Depuis la nuit des temps, le paon, annonçant le lever du jour est associé au Soleil dont l’or resplendit dans ses plumes d’un bleu électrique.

La couleur de ce dernier rappelle la légende selon laquelle Shiva, en sauveur du Monde, absorba le poison mortel qui surgit lors du barattage de l’Océan cosmique. C’est de ce poison dont il conserve une marque à la gorge qui se teinta d’un bleu vif et lui valut alors le surnom de Gorge bleue (Nilakantha). Les quelques gouttes qui lui échappèrent furent récupérées dans leur chute vers le sol par les serpents et scorpions qui en firent leur venin.

Le paon est alors le symbole ancestral de la transmutation des poisons, incarnation de Lumière qui combat les ombres de l’Esprit. L’ocelle au bout de ses plumes représente d’ailleurs l’œil de la Sagesse, et son auréole de fines plumes dorées sont quant à elles la représentation des moyens habiles déployés par les êtres éveillés.

 

C’est pour cette raison qu’elles furent très vite adoptées dans la décoration des éventails arborés par les dieux célestes. On les retrouve aussi sous des formes plus épurées an tant qu’attribut manuel: trois plumes symbolisant la transmutation des trois principales émotions négatives, désir et aversion ou cinq plumes symbolisant la transmutation des cinq poisons (les deux supplémentaires étant l’orgueil et la jalousie) en cinq sagesses éveillées. Dans la tradition dzogchen (grande perfection ou Grande plénitude), la plume de paon symbolise généralement l’expérience définitive, insurpassable.

 

L’éventail indien constitué à partir de ces plumes sacrées figure souvent dans l’art bouddhiste comme l’attribut des dieux qui honorent les bouddhas et bodhisattvas. Il peut être représenté également dans les toiles dépeignant la scène de naissance du Grand être Bouddha à Lumbini, tenu au dessus de la tête de sa mère. On peut utiliser encore aujourd’hui un plumeau fait de plumes de paon pour épousseter les images saintes comme celle-ci dans les temples hindouistes, et aux heures les plus chaudes de la journée, on rafraîchit rituellement les statues des déités à l’aide de cet éventail.

A l’origine, les moines jaïns, dans le respect de leur tradition non-violente, utilisaient un balai de plumes de paon pour écarter avec douceur les insectes qui se mettaient sur leur chemin. Dans les croyances hindouistes ou bouddhistes, l’éventail apparaît résolument comme un symbole de Paix, de Force de l’Esprit et de Sagesse. On dit, de plus, de cet animal au caractère merveilleux, qu’il est la clef donnée aux âmes cherchant à s’unir.

 

 

 

Retrouvez des articles décorés de paon sur notre site de Mes Indes Galantes ainsi que des statuettes d’Indra dont la légende comprend un paon à qui il aurait doté ses plumes de ces couleurs magnifiques en remerciement.

 

Clara Sansberro.

                                                     

                                                            

 

 

 

© 2021 Mes Indes Galantes Blog